Références bibliographiques

 

Plusieurs d’entre vous me demandent les références des auteurs ou ouvrages que j’évoque lors des méditations. En voici donc une liste, non exhaustive.

Certaines références concernent des ouvrages qui sont ou ont été signifiants dans ma vie, qui sont effectivement des livres de référence dans ma démarche. Ils occupent pour moi une place à part.

D’autres concernent des ouvrages ou des auteurs qu’il m’arrive de citer de manière plus occasionnelle, notamment au cours des méditations que j’anime. Il peut alors s’agir de livres qui ont stimulé ma réflexion, de livres spécialisés – par exemple autour du thème de l’écriture – ou de livres dont je n’ai gardé qu’une petite partie, voire une simple citation.

J’ai donc organisé cette liste en deux parties. Dans sa forme comme dans ses contenus, cette liste ne reflète que mes goûts personnels et ne prétend nullement à une quelconque objectivité.

 

Les livres qui m’ont marqué ou qui m’accompagnent 

L’ignorance étoilée. Gustave Thibon, 1974 (Fayard).

Lettres à un jeune poète. Rainer Maria Rilke, 1929/1989 (Le livre de poche)

Le monde commence aujourd’hui. Jacques Lusseyran, 1959/2012 (Silène)

Leçons sur Tchouang-Tseu. Jean-François Billeter, 2006 (Allia)

La pesanteur et la grâce. Simone Weil, 1948 (Plon, 10/18)

L’effort et la grâce. Yvan Amar, 1995 (Albin Michel)

L’intuition de l’instant. Gaston Bachelard, 1931/1992 (Stock)

Le sensible et le mouvement. Danis Bois, 2001 (Point d’appui)

Cahiers. Paul Valéry, 1973 (Gallimard)

 

D’autres ouvrages ou auteurs sur lesquels je m’appuie parfois

La confession, genre littéraire. Maria Zambrano, 2007 (Millon)

De la liberté au don de soi. La voie de Maurice Zundel. Benoit Garceau, 2014 (Mediaspaul)

La lumière du monde. Christian Bobin, 2001 (Gallimard)

L’atelier. Claire Lejeune, 1992 (Typo)

La parole et l’écriture. Louis Lavelle, 1942/2005 (Le Félin)

Du JE au NOUS. L’intériorité citoyenne : le meilleur de soi au service de tous. Thomas d’Ansembourg, 2014 (Les éditions de l’homme)

Contre François Jullien. Jean-François Billeter, 2006 (Allia)

Un paradigme. Jean-François Billeter, 2012 (Allia)

Un sage est sans idée ou l’autre de la philosophie. François Jullien, 1998 (Seuil)

Lettre sur le bonheur. Épicure. 1993 (Mille et une nuits)

Écrire. Marguerite Duras, 1993 (Gallimard)

L’écart et l’entre. François Jullien, 2012 (Galilée)

L’écriture ou la vie. Jorge Semprun, 1994 (Gallimard)

Les écritures du moi. Georges Gusdorf, 1991 (Odile Jacob)

Laissez-moi. Marcelle Sauvageot, 1934/2004 (Phébus)

Les baromètres de l’âme. Naissance du journal intime. Pierre Pachet, 2001 (Hachette Littératures)